Idriss Saleh Bachar, DG de l’Arcep décroche son doctorat

Accueil > Actualités > Idriss Saleh Bachar, DG de l’Arcep décroche son doctorat

Le 28 novembre 2016 à Dakar, Idriss Saleh BACHAR  a soutenu avec brio sa thèse portant sur les : «Approches d’évaluation de l’accès universel et Stratégies d’optimisation : Application au cas de l’Afrique centrale» devant un jury composé de :

  • Claude LISHOU, Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop ;
  • Eugène Koffi BEDJA, Professeur à l’Université de Lomé ;
  • Nathalie MALBERT, Professeur à l’Université de Bordeaux I ;
  • Benjamin MAMPASSI, Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop ;
  • Christelle AUPETIT-BERTHELEMOT, Professeur à Université de Limoges;
  • Ahmed Dooguy KORA, Maître de conférences à l’Université Cheikh Anta Diop ;
  • Roger Marcelin FAYE, Professeur à l’Ecole Supérieure Multinationale de Télécommunications. Par ailleurs, Directeur de thèse du doctorant.

Cette thèse aborde de façon systémique l’analyse de la situation des TICs en Afrique Centrale, elle identifie les problématiques liées à l’accès universel et étudie les politiques d’harmonisation des TICs. Cette analyse conduit alors à proposer une cartographie cible intégrée permettant de réduire la fracture numérique.

Non seulement les différentes technologies optiques et radio large bande sont mises à contribution mais décrites en vue de relater les notions de base permettant d’appréhender les avantages et inconvénients de chaque technologie. Ceci a permis par la suite de proposer une démarche méthodologique de modélisation de l’indicateur d’accès au service universel couplée à une stratégie d’optimisation révélant, d’une part le gap technologique à combler et d’autre part, prédisant le niveau d’accès technologique à atteindre en fonction des politiques d’investissement du fonds de Service Universel.

Aussi, outre la proposition de cette démarche de modélisation cette thèse apporte une autre contribution en développant un modèle d’architecture réseau basé sur les technologies radio et en proposant une méthodologie consistant à intégrer les différents paramètres impliqués dans le choix des technologies à déployer en vue de l’accès au service universel. De plus, elle se projette dans l’évolution future de la technologie en offrant une ouverture sur les technologies hybrides.

Le travail de Bachar a été très bien apprécié, il sort avec une mention honorable. Désormais, Idriss Saleh Bachar arborera avec fierté le titre de Docteur.

Partager sur
Nombre d'abonnés mobile
En savoir plus
Trimestriel
déc.14 : 5251560
mars.15 : 5548729
juin.15 : 5611460
sept.15 : 5401106
déc.15 : 5465797
BULLETIN D'INFORMATION
Veille technologique
Abonnez-vous au bulletin d'informations de l'ARCEP
10.01.2018
Les redevances perçues sur les chiffres d’affaires des opérateurs de la téléphonie mobile sont plafonnés à un taux de 9% et repartis comme suit : Trésor public (4%), l’ARCEP (2,5%), l’ADETIC (1,5%), l’ENASTIC (0,6%) et l’ANSCIE (0,4%).
26.12.2017
M. Mahamat Allahou Taher cède son fauteuil à Mme Madeleine Alingué. Comme nouveauté, le MPNTI est fusionné à celui de la Communication. Mme Madeleine demeure toujours la Porte Parole du Gouvernement.
07.12.2017
Chers collègues, décembre est déjà arrivé, l'année 2017 se termine et il est temps de commencer à planifier la nouvelle année pour pouvoir l'aborder avec beaucoup d'aisance, de conviction et de détermination.
02.10.2017
Le ministre Mahamat Allahou Taher conduira d'ici jeudi une mission composée du staff de son département et les représentants de l'ARCEP et de l'ADETIC à la grande rencontre de la CMDT-17 qui se tiendra du 9 au 20 octobre 2017 en Argentine.