L’ARCEP : Le nouveau DG est installé

Accueil > Actualités > L’ARCEP : Le nouveau DG est installé
Poignée de mains entre le DG sortant à gauche et le DG entrant.

La cérémonie de passation de services, présidée par l’Inspecteur général du Ministère des Postes et des Nouvelles Technologies et de l’Information, Mahamat Saleh Ibrahim, a eu lieu ce lundi 12 juin 2017 dans les locaux de l’entité, entre le Directeur général sortant, le Dr Idriss Saleh Bachar et le Dr Haggar Bachar Salim, nommé il y a juste une semaine, le 5 juin 2017 à la tête de l’ARCEP au terme du décret 596/PR/PM/MPNTI/2017.

Dans son mot introductif, le Secrétaire général du Ministère des Postes et des Nouvelles Technologies et de l’Information, Hissein Brahim Abdelkérim a d’abord félicité le nouveau Directeur Général pour sa nomination à la tête de l’ARCEP avant d’exhorter l’ensemble des cadres à l’accompagner dans sa mission. Il a ensuite rendu un hommage mérité au Directeur Général sortant pour ses nombreuses réalisations qui ont permis à l’ARCEP de renforcer sa position dans le secteur de la télécommunication qui est en pleine évolution.

Le Directeur Général sortant a, dans son allocution, fait un bilan des actions réalisées pendant la période (2006-2017). Ledit bilan a porté sur l’évolution du secteur, la refonte des textes règlementaires et la réalisation de plusieurs projets. Il a évoqué quelques chantiers en perspective notamment l’exploitation du réseau de transmission N’Djaména-Adré, la contribution à la création d’une structure mixte pour la gestion de la fibre optique, la mise en œuvre du service universel en collaboration avec l’ADETIC, l’harmonisation des tarifs d’interconnexion etc. Vers la fin de ses propos, il reste très optimiste pour la qualité humaine et intellectuelle de son successeur qui pourra faire de l’ARCEP un véritable outil de développement des TIC au Tchad.

Le nouveau Directeur Général a remercié les plus hautes autorités du Tchad pour la confiance placée en sa modeste personne en lui confiant la gestion de l’ARCEP pour les prochaines années. Il s’engage à tout mettre en œuvre pour mériter cette confiance. Il a évoqué les réformes en cours dans le secteur et a sollicité l’appui des autorités et l’ensemble du personnel pour lui permettre de réussir sa mission.  Il a reconnu que la tâche est certes difficile mais pas impossible. Il reste persuadé qu’avec la collaboration effective le défi peut être facilement relevable. Il a dit des mots très affectueux et aimables à l’endroit de son prédécesseur pour la qualité de travail abattu à la tête de l’ARCEP.

Le Président du Synarcep, Djedeboum Tébro, quant à lui, a remercié le Directeur Général sortant pour toutes les décisions prises pour améliorer les conditions de vie et de travail du personnel. Il a ensuite félicité le nouveau Directeur Général pour sa nomination et en lui rassurant de la disponibilité du personnel à œuvrer à ses côtés pour la réussite de sa mission. Il a fait mention de quelques dossiers concernant le personnel qui les attendent sur son bureau. Il espère que le moment venu, le Directeur Général entrant s’y penchera.

Des séances de photos et la signature du procès-verbal ont mis terme à la cérémonie de passation de service.

Ainsi la rédaction du site de l’ARCEP souhaite bon vent au nouveau Directeur général.

Dipombé Payébé

Partager sur
Nombre d'abonnés mobile
En savoir plus
Trimestriel
déc.14 : 5251560
mars.15 : 5548729
juin.15 : 5611460
sept.15 : 5401106
déc.15 : 5465797
BULLETIN D'INFORMATION
Veille technologique
Abonnez-vous au bulletin d'informations de l'ARCEP
29.05.2018
Les régulateurs télécoms de l’Afrique centrale ont décidé, lors de la réunion tenue à Yaoundé le 24 mai 2018, de relancer les activités de l’ARTAC. La Guinée équatoriale est retenue pour abriter l’assemblée générale les 06 et 07 août 2018 à Malabo.
24.05.2018
Après avoir suspendu les missions en mars dernier, la Ministre vient d’ordonner les cadres de son département à se rendre du 22 au 26 mai à Yaoundé pour participer à la conférence sous régionale sur l’économie numérique pour l’Afrique centrale.
10.01.2018
Les redevances perçues sur les chiffres d’affaires des opérateurs de la téléphonie mobile sont plafonnés à un taux de 9% et repartis comme suit : Trésor public (4%), l’ARCEP (2,5%), l’ADETIC (1,5%), l’ENASTIC (0,6%) et l’ANSCIE (0,4%).
26.12.2017
M. Mahamat Allahou Taher cède son fauteuil à Mme Madeleine Alingué. Comme nouveauté, le MPNTI est fusionné à celui de la Communication. Mme Madeleine demeure toujours la Porte Parole du Gouvernement.