Qui est Royoumbaye Nadoumngar ?

Accueil > Actualités > Qui est Royoumbaye Nadoumngar ?
Royoumbaye Nadoumngar, le nouveau Président du Conseil de Régulation de l’ARCEP.

Titulaire d’une Maitrise en Droit Public Interne obtenue en 1993 à l’Université Panthéon Assas, Paris II. Ce parcours a été possible après l’obtention de son baccalauréat série A4 en 1982 et les trois années passées à l’Université du Tchad sanctionnées par la Licence en droit en 1987. En 1986, parallèlement à ses cours à la fac de droit, il décroche le diplôme du second cycle de l’École Nationale d’Administration (ENA), section « Administration générale » à N’Djaména.

En 1986, débute sa carrière professionnelle au Secrétariat Général du Gouvernement (SGG). Ensuite, il intègre en 1989 le Centre d’Étude et de Formation pour le Développement (CEFOD) comme Responsable du projet «Collection Nationale de Droit». Ensuite, il gravit toutes les marches du CEFOD en occupant successivement les postes du Chef du Projet Banque Tchadienne de données juridiques (BTDJ), Directeur du Département de la Documentation et Directeur Administratif et financier. Il va quitter le CEFOD après avoir assumé avec brio la fonction du Directeur du Département Documentation et Informations juridiques pendant 6 ans. Signalons en passant que le juriste Royoumbaye fut plusieurs fois Secrétaire Général et Directeur Général par intérim du CEFOD.

En juin 2011, Royoumbaye Nadoumngar repart au SGG. Il a occupé le poste du Directeur Général Adjoint et par la suite celui du Directeur Général. Il resta deux ans au SGG, en 2013, exactement en décembre, il est porté à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI). Trois ans, sa mission terminée à la CENI, il revient comme Administrateur Civil à l’Inspection Générale du SGG jusqu’au 25 mai 2017, la date de sa nomination à la Présidence du Conseil de Régulation de l’ARCEP.

Il a assumé d’autres responsabilités, comme par exemple la Présidence de la Commission. Notamment, la Commission de 5 pays (Niger, Liban, Burkina Faso, Guinée, Tchad) chargée en 1993 par l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) de rédiger le plan francophone de classement des textes législatifs.

Il a été une fois Commissaire aux Comptes du Réseau Francophone de Diffusion du Droit. Il est à l’aise dans les questions relatives au droit, à l’administration, à la gestion des ressources humaines ou à la comptabilité et gestion.

Dipombé Payébé

Partager sur
Nombre d'abonnés mobile
En savoir plus
Trimestriel
déc.14 : 5251560
mars.15 : 5548729
juin.15 : 5611460
sept.15 : 5401106
déc.15 : 5465797
BULLETIN D'INFORMATION
Veille technologique
Abonnez-vous au bulletin d'informations de l'ARCEP
24.05.2018
Après avoir suspendu les missions en mars dernier, la Ministre vient d’ordonner les cadres de son département à se rendre du 22 au 26 mai à Yaoundé pour participer à la conférence sous régionale sur l’économie numérique pour l’Afrique centrale.
10.01.2018
Les redevances perçues sur les chiffres d’affaires des opérateurs de la téléphonie mobile sont plafonnés à un taux de 9% et repartis comme suit : Trésor public (4%), l’ARCEP (2,5%), l’ADETIC (1,5%), l’ENASTIC (0,6%) et l’ANSCIE (0,4%).
26.12.2017
M. Mahamat Allahou Taher cède son fauteuil à Mme Madeleine Alingué. Comme nouveauté, le MPNTI est fusionné à celui de la Communication. Mme Madeleine demeure toujours la Porte Parole du Gouvernement.
07.12.2017
Chers collègues, décembre est déjà arrivé, l'année 2017 se termine et il est temps de commencer à planifier la nouvelle année pour pouvoir l'aborder avec beaucoup d'aisance, de conviction et de détermination.